Aujourd'hui flash mob géant autour du port. La galère ! Ils sont 600 élèves qu'on doit diriger là-bas (environ 20 minutes de marche). Le matin d'abord, on part distribuer des tracts dans la ville. J'en mets un peu partout, dans les cabines téléphoniques, sur les bancs, peu importe, je liquide le stock. On doit remonter pour 11h30, heure de récupération des élèves dans les classes. A. me trouve, j'avais pas vu l'heure, on est en retard, du coup on court même si ça grimpe, et on arrive pile à l'heure ! Et là on nous apprend que c'est 20 minutes plus tard car les élèves ont un examen. Encore une fois on ne nous a pas prévenues. On se pose, et c'est parti.

Les élèves sont divisés dans deux classes, A. me dit d'aller chercher la 59 et de la rejoindre sur le parking. Les élèves ayant acheté le fun pack reçoivent un T-Shirt EF bleu assez mode. On sort et attend A., qui finalement est déjà partie sans me prévenir. Arrivés là-bas, sur notre parcelle donnée, dur de les faire obéir et ranger en deux lignes. On recouvre la moitié du port, en forme de lune, on fait la danse. Je remarque que d'autres leaders ne la connaissent même pas. Fini, cette fois la deuxième ligne, la mienne, nous déplaçons de l'autre côté du port pour former une ronde, et on recommence. 15 minutes de retard.

 

images coincoin

 

Il est 13h, je dis aux Italiens que je croise de revenir à 13h30 pour partir à la plage, et je retrouve A. qui me dit qu'on doit TOUS aller au Pavilion. Tant pi. Tout le monde a faim, les petits sandwichs faits par les familles d'accueil ne suffisent pas. On refait la danse ! Mes Français essayent de revendre le T-Shirt qui ne leur plaise pas, même contre une pomme ils n'ont pas réussi.

Voici le lien de la vidéo finale: http://www.youtube.com/watch?v=vT0flqsWZ58

Les Italiens ne répondent pas au téléphone, j'appelle leur leader V. qui me dit qu'elle est à l'aéroport de Londres et ne peut rien faire pour m'aider. C'est leur leader ou bien ? Finalement ils arrivent, on part direction le bus qui est bien en retard. Il arrive, je paye 3£ l'aller.

Un élève se chamaille avec G. le « chef » des Italiens, celui qui parle pour eux, à dire « ON ne veut pas faire ça », « ON sera en retard », et eux qui le suivent comme des moutons. Il a tendance à m'énerver, et selon mes sources, il est très calme dans sa famille d'accueil quand il est seul et il ne se douche jamais ! Je disais donc, G. se chamaillait avec un élève, il lui dit qu'il va élargir son derrière, et l'élève de répliquer « ah oui comme le tien ? » J'ai pas pu m'empêcher de rire... *sorry*

J'ai rendez-vous avec une élève à 16h30 mais j'y serai jamais, et je ne peux pas la prévenir car son téléphone est sans crédit. Celle-ci s'est fait voler son argent dans sa famille d'accueil, tout comme ses deux colocataires Allemandes, elles soupçonnent les enfants, la famille a donc dit qu'elle les rembourseraient. Mais je dois faire une déclaration de vol.

A la plage, mes élèves se baignent, ils sont dingues ! Puis ils courent vers moi pour me faire un câlin glacé. C'est vraiment les seuls qui font de ce boulot un job intéressant, ils me font rire et ne m'ignorent pas contrairement à ceux de l'équipe qui ne pensent qu'à eux. Le comble c'est qu'avant de partir c'est les élèves que j'appréhendais le plus, peur qu'ils ne s'entendent pas, qu'ils se sauvent, etc. J'aime beaucoup ce job, mais pas avec EF. Dire que je retourne à Malte avec EF 6 jours après.

Le soir c'est disco, oui encore, les élèves adorent car ils s'y retrouvent. C'est la dernière soirée. Tellement qu'ils sont même prêts à annuler leurs sorties prévues pour y aller, ce qui est quand même dommage. Les parents ont payé pour.

A la base on devait aller aux Kent's Cavern faire un tour fantôme, mais on a repoussé au lendemain, juste avant le laser. Marrant, j'y crois pas du tout!

En disco, mes élèves m'ont coincé dans un coin et voulaient me dessiner des phallus sur les joues, j'ai dit que je préférerais des cœurs, ce qu'ils ont fait. Ils me portent et essayent de m'emmener dans les toilettes des mecs, non mais ! J'étais beaucoup avec R. le REM et P. la nouvelle leader Française, à discuter. Je n'ai pas vraiment eu le temps de danser. Sur la fin, ayant perdu les collègues Français, un des boss m'a demandé de faire la vigile avec un autre et d'empêcher les élèves de passer par une porte mais d'entrer dans la salle par l'intérieur. Est-ce que j'ai une carrure de vigile ? C'était pas à moi de faire ça, mais la plupart des leaders étaient partis. Du coup je ne suis arrivée chez moi qu'à 23h.